Qu'est-ce que le sacrement du baptême ?

Le nom du Baptême vient du geste qui le réalise: baptiser signifie «plonger», «immerger». La plongée dans l'eau signifie pour celui qui demande le baptême (le catéchumène), son union au christ dans sa mort et sa résurrection. Il est comme une «nouvelle créature» 

Les grands événements de l'histoire de l'Alliance de Dieu avec l'humanité, rappelés dans la célébration de la nuit de Pâques (Vigile Pascale) annonçaient déjà le Baptême. Par exemple, la traversée de la mer Rouge, véritable libération d'Israël de l'esclavage en Égypte, annonce la libération du péché par le Baptême. Par sa Pâque, sa mort et sa Résurrection, le Christ a ouvert à tous les hommes les sources de la vie éternelle.

Le Baptême se donne donc en plongeant le catéchumène dans l'eau, ou en lui versant de l'eau sur la tête, en invoquant la Sainte Trinité: Je te baptise au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit.

Ce que dit le catéchisme de l'Eglise

Le Baptême est le plus beau et le plus magnifique des dons de Dieu... Nous l'appelons don, grâce, onction, illumination, vêtement d'incorruptibilité, bain de régénération, sceau, et tout ce qu'il y a de plus précieux...

Source : Site de la conférence des évêques de France

Le baptême d'un petit enfant...

... une décision importante, pour vous, pour lui, pour l’Eglise.

Pourquoi demander à l’Eglise le baptême ?

On a chacun ses raisons et la manière de les dire

Essayons de choisir les réponses qui nous conviennent le mieux… Nous pouvons en supprimer carrément… mais aussi en ajouter. Ensuite, classons-les par ordre d’importance en les numérotant de 1 à …, en donnant le numéro 1 à celle qui nous convient le mieux et ainsi de suite.

* Ça s’est toujours fait dans la famille.

* Nous voulons qu’il fasse partie de la communauté chrétienne.

* On aurait peur qu’il lui arrive quelque chose

* Nous ne voulons rien avoir à nous reprocher.

* Notre famille ne comprendrait pas.

* Nous tenons à lui transmettre ce que nous avons reçu.

* Ça sera l’occasion d’une bonne réunion de famille.

* Nous avons besoin de l’Eglise pour lui transmettre la Foi.

* Nous voulons lui indiquer une direction. Ensuite, il choisira lui-même.

* Nous voulons dès maintenant l’engager dans une vie en Eglise.

* Nous voulons nous engager publiquement à en faire un chrétien.

* ………………………………………………....

* …………………………………….…………...

C’est un acte important !

Il est nécessaire de prendre du temps.

Vous souhaitez faire baptiser votre enfant...

Prenez contact avec le Secrétariat paroissial qui vous orientera
vers la personne "référente" sur votre commune.

Responsables paroissiales
Anne-Marie EBENER
Nathalie MORIN-MARTY

Que dit l’Église à propos du baptême ?

Depuis les temps les plus anciens, le baptême est administré aux enfants, car il est une grâce et un don de Dieu qui ne suppose pas de mérites humains ; les enfants sont baptisés dans la foin de l’Eglise. L’entrée dans la vie chrétienne donne accès à la vraie liberté.

Le baptême constitue la naissance à la vie nouvelle dans le Christ. Selon la volonté du Seigneur, il est nécessaire pour le salut. C’est à l’Eglise qu’a été confiée l’administration du baptême et des autres sacrements.

« Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. » (Mt 28, 19-20)

Quelques points d’attention :

Le baptême comme tout sacrement est un don gratuit de Dieu.

Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et reçoivent le baptême.

Tout chrétien est envoyé pour proclamer la Bonne Nouvelle de Jésus Christ.

Parrains et marraines : un choix important

L’Eglise demande de ne pas oublier que le parrain et la marraine reçoivent au baptême de leur filleul(e) une mission particulière :

être témoin de Jésus Christ pour l’aider à découvrir la vie chrétienne, rencontrer Jésus Christ, se préparer à la Communion et à la Confirmation et trouver sa place dans la Communauté chrétienne.

L’Eglise rappelle que pour être reconnu comme parrain et marraine, il faut :

* être baptisé et avoir fait sa communion

* avoir plus de 16 ans et si possible avoir reçu le sacrement de Confirmation

Il est bon que le parrain et la marraine puissent participer à la préparation du baptême.

Le baptême et après… ?

L'éveil à la foi

La famille est le premier lieu de transmission de la foi.
Pour vous aider, il existe des groupes d’éveil à la foi avec des célébrations pour les enfants de moins de 7 ans (une par trimestre)

La catéchèse

Elle commence lorsque l’enfant a 7 ans ou se trouve en CE1.